LAS VEGAS BABY !

Un peu nostalgique de ce Road Trip. Et si on se remémorait tout ça ?

Après Strassen et Nîmes, il ne nous manquait plus que l’ultime étape du Vegas Shoot pour clôturer cette saison salle.

Nous nous sommes lancés à la conquête de Las Vegas et de cette fameuse compétition incontournable. On était 19 à partir dans l’espoir de réaliser le score parfait des 900.

J1 – Que l’aventure commence !

Départ imminent. Valises pesées, et enregistrées il n’y a plus qu’à embarquer. Direction Londres pour une première étape. Le décollage est assez compliqué mais tellement marrant pour certains d’entre nous, notamment pour Alain et Christophe

6H plus tard, c’est le grand départ. Direction LAS VEGAS !!!!

Ça y est on y est ! Un pied, puis l’autre, nous voilà sur le sol américain. On passe la douane, on récupère nos valises et les voitures. Direction notre hôtel, Excalibur. La grandeur de cette ville remplie de lumière nous éblouit directement. On se sent tellement petit face à tout ça. Un seul mot « waouh ! ».

Dès notre arrivée, l’hôtel est gigantesque, on est directement plongé dans le bain des fameux casinos. Des machines et des tables de jeux de partout. L’ambiance est juste dingue. IMPRESSIONNANT !

 

Une bonne nuit de sommeil et c’est parti pour une semaine de folie.

J2 – Premier réveil à Las Vegas !

Réveil en douceur mais relativement tôt. Merci le Jet lag.

Tellement hâte de découvrir ce qu’il nous attend. Un petit café au Starbuck, et c’est parti.

Direction le Strip. 7km d’hôtels, de magasins aussi gigantesque les uns que les autres. On en prend plein les yeux. D’hôtel en hôtel, on avance sur le Strip, en passant par le MM’s World, Coca-Cola, le César Palace, le Bellagio, le Venetian.

On s’arrête finalement pour manger dans un restaurant typique américain. Des grandes tables hautes, des écrans géants partout, avec pour diffusion, des matchs de football américain, de baseball, de hockey et de Basket, le tout sur 4 écrans différents.

Entre bières, pizza, bretzel, hamburger, et du coca à volonté, pas de doute, on est en Amérique.

Conclusion, on passera la journée à visiter le Strip, sans s’en rendre vraiment compte. Dans les casinos et les différents hôtels, aucune notion du temps et de l’heure. Il y a des trompes l’œil partout et pas d’horloge.

 

 

Lorsqu’on se décide à rentrer, la nuit est tombée. Et le Strip s’est transformé en véritable ville lumière. C’est encore plus beau de nuit.

La balade fût intense, mais tellement impressionnante.

 

 

 

J3 – De découverte en découverte !

Direction le « Bass pro shop », un magasin de chasse et pêche. Ce magasin est juste impressionnant et immense. Des cannes à pêches par millier, des armes à feu, des coffres forts, des arcs et des vêtements partout.

 

19 grands enfants perdus au milieu de ce magasin, rempli de jouets.

 

Après quelques achats, on décide de partir découvrir le fameux « Barrage Hoover ». Là encore, sur le chemin, on tombe face à des paysages de rêves. Des étendues de montagne.

On arrive au Barrage. On se sent tout petit face à ce monument qui laisse passer des milliers de litres d’eau par heure pour alimenter toute une ville.  Au milieu du barrage, 1H de décalage horaire, parce qu’il se situe entre deux états : le Nevada et l’Arizona.

On s’arrêtera ensuite, dans la ville Boulder City. Une ville typiquement américaine, à la Lucky Luke.

 

On mangera dans un restaurant qui a beaucoup plu aux garçons. Vous savez les restaurants, où l’on mange au comptoir ? Inutile de préciser qu’ils ont tous mangé au comptoir, et que les filles, se sont retrouvées dans la pièce d’à côté. Là encore, nous avons super bien mangé : tacos, hamburger, wraps, ribbs.

 

 

J4 – Vegas Shoot !

Direction le South Point, pour s’enregistrer, s’entrainer et s’imprégner des lieux.

Première fois que l’on se rendait à une compétition qui avait lieu dans un hôtel-casino. Valises d’arcs en main, on a traversé le casino pour rejoindre l’espace de tir.

On est arrivé au niveau de l’enregistrement. Il y avait tellement de monde déjà. On était un peu tous perdus. Il faut dire que les lieux étaient immenses. Pleins de salles différentes, une arène avec des gradins pour ceux qui tiraient dans la catégorie Championship.

 

Très vite, on décide d’aller s’entrainer pour voir comment cela se passe. On avait déjà compris que ça ne serait pas comme d’habitude. Les entrainements se sont bien passés. On a vite pris nos marques et on était prêt pour le lendemain.

 

De retour à l’hôtel, deux groupes se sont fait. Pour un c’était direction le vieux Vegas et pour l’autre, c’était direction le magasin Shelby.

Qui dit Shelby, dit Mustang, qui dit petit musée également. Pleins de voitures, de la plus vieille à la plus récente, pour tous les goûts.

Il était obligatoire de ramener un petit souvenir de chez Shelby. Un pull par ci, une petite voiture par-là, et le tour est joué.

Le vieux Vegas, ou autrement dit, Freemont Street. Un peu moins bling-bling mais toujours aussi grandiose. Une halle entièrement couverte, avec des spectacles de rue, des tyroliennes, des magasins à n’en plus finir et bien-sûr, le fameux Golden Nuggets.

J5 – Que la compétition commence !

Chacun dans sa catégorie, on était prêts à relever le défi des 900.

En départ décalé, on a commencé la compétition plus motivés que jamais. C’était un rêve d’être ici, à Las Vegas, pour faire du tir à l’arc.

Là encore, la différence avec nos compétitions habituelles est flagrante. Tu arrives, tu prends ton blason, tu le mets sur ta cible, en haut, en bas, à gauche, à droite, c’est toi qui décides. Premier arrivé, premier servi. La tenue de club n’est pas obligatoire. Certains ont tiré en jean avec des santiags aux pieds et un chapeau de cow-boy sur la tête ! Il y avait même une catégorie arbalète !

Cependant, l’ambiance est relativement comme chez nous, avec un esprit de bonne humeur. La barrière de la langue n’est pas un problème non plus, on a réussi (avec un anglais vraiment pas top) à se comprendre avec les autres archers. De toute façon pour annoncer des « ten, ten, ten » ce n’est pas bien compliqué !

 

La première série se termine, et le premier 300/300 commence à tomber pour Nico. La première série se passe assez bien pour tout le monde, tous contents d’avoir attaqué la compétition.

Rendez-vous demain pour la suite.

 

 

 

J6 – Et un deuxième 300/300 !

Même salle, même ambiance. On se retrouve sur la même cible et avec les mêmes archers pour la deuxième série. Une série un peu plus compliquée pour certains, avec l’apparition d’un stress qui n’était pas présent la veille. Mais l’esprit d’équipe reprend le dessus, et tout le monde se recentre sur ceux qui ont du mal, pour les encourager à ne rien lâcher.

La catégorie enfants, quant à elle, entre en jeu avec sa première série. Brice attaque. Fier de pouvoir, pour la première fois participer à une compétition en arc à poulie. Il se retrouve face à des petits bouts, qui manient leur arc avec précision. On se rend vite compte, qu’en Amérique, il n’y a pas de restriction comme chez nous.

La première partie de la série reste un peu dure pour Brice, mais qui assure et ne lâche rien.

Pour les autres, la deuxième série touche à sa fin, et Nico réalise alors un deuxième 300/300. Julien, lui, frôle les 300, en réalisant un joli 299. Les scores se tiennent et se resserrent.

J7 – 900!

 

Le troisième départ est assez tôt pour certains d’entre nous. Difficile de se mettre dans le tir tout de suite. Pour cette dernière étape, on change de salle et de cible. Dernières flèches à tirer de cette compétition, un peu de nostalgie au  travers de chacun d’entre nous.

Les scores finaux commencent à tomber :

Marion : 874pts

Christophe : 847pts

Julien : 893pts

Yann : 745pts

Magalie : 833pts

Alain : 862pts

André : 844pts

Annie : 744pts

Vincent : 850pts

Brice : 305pts

Max : 869pts

Louis : 784pts

Raymond : 700pts

Nico : 900pts !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

Le deuxième français a réalisé le score parfait c’est NICO !! La tension était à son maximum sur les dernières flèches de cette dernière série. Mais fidèle à lui-même, il est resté très calme et sans pression jusqu’à la fin.

Des larmes à n’en plus pouvoir, une fierté qui déborde sur chacun de nos visages. C’est juste incroyable ce qu’il vient de se réaliser. Même lui, a du mal à y croire.

Ce 900, lui donne accès directement au Shoot Off dans l’arène avec tous les pro.

 

 

Quel Shoot Off! Une arène remplie de monde, de la musique : une ambiance juste de dingue. Les projecteurs se mettent en route, le show commence avec l’Hymne Américain ! Nico rentre en piste aux côtés de S.Peinneau, M.Schloesser, PJ. Deloche, S.Pagni… Il reste dans son tir malgré l’ambiance dans les gradins. Il arrive à passer le premier tour, mais sortira au tour suivant en même temps que les autres. On assistera alors à la victoire de Sergio Pagni.

 

J8 – Valley of fire !

On ne pouvait pas y passer à côté. C’est un parc immense, et tellement étendu. Un vrai dépaysement total. Le plus bluffant, c’est de passer d’une ville remplie de lumière, hyper attractive, à d’un coup, plus rien. Juste des montagnes et le silence.

Arrivés à l’entrée du parc, on prend la route en voiture. Fenêtres ouvertes, on commence à admirer le décor fabuleux. On s’arrête une première fois. Des rochers rouges partout. Les photos s’imposent. On se rend compte très vite de l’étendu de ce parc, et qu’on est seuls sur des centaines de mètres. C’est juste dingue. On tombe même face à face avec des chèvres américaines (les mêmes que les nôtres en plus grosses) !

En avançant dans le désert, on est tombé sur un petit commerce, qui faisait également mini musée. A l’intérieur, rien de bien intéressant à manger, mais Marion a quand même trouvé l’aliment ultime : une boite à insecte !!

Elle a lancé le défi à tout le monde de manger un asticot grillé, goût cheddar bien-sûr. Tout le monde a relevé ce défi.

Après avoir passé la matinée dans ce magnifique désert, on décide de reprendre la route, parce que certains estomacs commençaient à crier famine. On s’arrête dans un routier hyper sympa. En deux-trois mouvements, on était assis, et on avait commandé notre plat. Il faut dire, que la serveuse était le sosie de Bipbip le Coyote. Elle a réussi à servir 19 personnes en un temps records. On est resté bluffer.

J9 – La fin d’une belle aventure !

On ne pouvait pas finir ce Road Trip sans passé par ce célèbre panneau « Welcome to Las Vegas». Ce panneau résume tellement bien notre séjour. Il y a quelques jours, on partait tous à l’aventure sans savoir ce qui nous attendait ici. Il est clair, qu’on repart des souvenirs pleins la tête.

Une photo souvenir chacun, et surtout une photo souvenir tous ensemble, pour clôturer ce magnifique voyage.

 

Un petit tour, au Harley Davidson, pour profiter encore un peu des derniers moments. Et surtout, un dernier repas tous ensemble sur le Strip dans le premier restaurant que l’on a fait le deuxième jour : Bretzel, pizza et bières à gogo.

 

Direction l’aéroport. Prochain arrêt Londres.

 

J10 – Qui a dit que ça allait bien se terminer ?

Qui a raté sa correspondance Londres-Marseille ? C’est NOUS !

Après un petit incident technique à cause d’un passager, l’avion a pris du retard à décoller de Las Vegas, ce qui nous a valu une nuit à Londres.

C’était trop beau que jusque-là, tout se soit bien passé. On râle un peu, pas d’affaires de rechange. Mais ce n’est pas grave : l’aventure continue.

Un petit repas tous ensemble, à Londres, et pas des moindre, parce que nous avons retrouvé des LEGUMES !

 

Après 9H de vol,à quasiment tous dormir, vous imaginez bien que l’on n’était absolument pas fatigué le soir même ? Ce n’est pas grave, on a sorti les jeux de société dans le hall de notre hôtel.

 

 

 

J11 – Next stop : Marseille

6H00, c’est l’heure de partir. Retour en France.

 

On a tous vécu ce Road Trip de manière différente, mais une chose qui est commune à tous, c’est cette amitié qu’on a créée tous ensemble là bas. On est bien plus qu’une simple team.

 

Raymond « Une aventure humaine, la découverte des compagnons de voyage. Au final de merveilleuses rencontres ! Beaucoup d’images dans la tête et l’envie de repartir »

Louis « Une expérience extraordinaire, tant le voyage que la compétition. Un lieu hors norme et un rêve réalisé. Hâte d’y retourner ! »

 

 

 

Magalie « Une expérience avant tout humaine car mon parcours sportif n’a pas été concluant. Un voyage avec des personnes partageant ma passion du tir à l’arc, la découverte de mes collègues de voyage, d’une autre culture et de nouveaux paysages, ainsi que nos nombreux délires donnent à cette expérience quelque chose d’inoubliable »

Alain « Pour Vegas en ce qui concerne le tir, ce ne fût pas vraiment top, sinon pour le reste ça restera extraordinaire. De très bons souvenirs. On a bien rigolé, on a pu jouer aux machines à sous, chez nous trop compliqué alors que là-bas pas du tout. Et je pense que la prochaine fois, on fera bien plus, et en ce qui concerne le Vegas Shoot, j’essayerais de faire mieux »

 

Christophe « Un voyage en avion très long mais qui valait la peine. De la voiture aux paysages en passant par nos assiettes tout est XXL. Des fous rire entre amis inoubliables et ce putain de 900 qui m’a ému. Des souvenirs à renouveler tous ensemble »

Caro « Une aventure au-delà de mes espérances avec des moments magiques remplis d’une fierté de maman. Et pouvoir partager cette aventure avec cette équipe en or a été un réel bonheur. Des milliers de photos pour rappeler tous ces souvenirs… Que demander de plus… A part de recommencer l’an prochain »

 

Marion « Un voyage haut en émotions. Des paysages à couper le souffle. Et une compétition hors du commun. On réalise un rêve, mais on a surtout soudé une amitié sur le sol américain »

Quentin « C’était marrant ! »

 

 

Julien « Voyage incroyable. Des souvenirs inoubliables, des panoramas à couper le souffle. Une aventure avec les amis que je n’oublierais jamais, et une fierté d’avoir pu tirer au Vegas Shoot. Heureux d’avoir pu voir Nico accéder au shoot off et aussi d’avoir pu voir tous mes coéquipiers tirer aussi bien »

 

Annie « Un séjour riche en émotions avec nos amis les flamants roses, des images encore plein la tête et des souvenirs inoubliables. Des rencontres pittoresques et un Nico au top de sa forme avec un 900 qui restera gravé à Las Vegas. Que demander de plus ? On y retourne ? Allez c’est parti, rendez-vous en février 2020 pour de nouvelles aventures ! »

André « Que retenir de cela ? Une expérience unique, des rencontres, de la démesure et une grande amitié qui a soudé le groupe. La preuve on y retourne en 2020 »

 

Brice « C’était trop bien ! J’ai adoré le tir à l’arc, c’était rigolo, j’ai trouvé un ennemi juré ! Et j’ai tout aimé, surtout les arcades, les jets d’eau, le désert, la stratosphère, les archeries, les hôtels et les casinos. C’était trop bon les restos et c’était trop cool qu’on soit tous ensemble ! Et j’aimerais bien y retourner avec vous tous !! »

Vincent & Audrey « Un super Voyage !!! Que de beaux souvenirs, et une ambiance de folie ! Une compétition hors normes !!! le 900 de Nico !!! Des images et des moments inoubliables… la visite des casinos, le Barrage Hoover et la vie dans une petite ville Américaine, la vallée du feu, le routier US… Un groupe où on a appris à se connaître, ce qui m’a permis de mieux m’intégrer dans le Club et de rencontrer des gens au Top, de Belles personnes toujours là quand on en a besoin »

 

Nico « 900 et un Shoot of ! Voilà à quoi se résume mon voyage. Je me suis éclaté du début à la fin dans ce pays magique. On est vraiment une belle team »

 

 

 

Yann « Super séjour, avec des amis au top. On en a pris pleins les yeux. Les américains sont des oufs ! »

 

 

 

 

By M.GIRARD